Accueil Sports Football Football belge Standard

Erik Lambrechts revient sur la phase polémique de Standard-Malines: «En revoyant les images, c’est clair qu’il y a un contact»

L’arbitre de la rencontre a fait son mea culpa et reconnaît qu’il aurait dû siffler faute sur l’intervention de Luis Pedro Cavanda.

Temps de lecture: 1 min

En fin de première période, Bandé était arrêté dans sa course par Cavanda alors qu’il prenait clairement la direction du but, seul. Une faute qui aurait dû valoir au défenseur rouche un retour prématuré au vestiaire. « En temps réel, cela va très vite. J’étais trop loin de l’action », a reconnu Erik Lambrechts, l’arbitre du match. « A vitesse réelle, j’étais incapable de dire s’il y avait contact ou pas. Comme je n’étais pas certain, j’ai préféré ne pas siffler. J’ai laissé continuer la phase. En revoyant les images, c’est clair qu’il y avait un contact et que j’aurais dû adresser un carton à Cavanda. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Libert - Dehousse Lucien, dimanche 4 mars 2018, 10:41

    Ca compense un peu les nombreuses erreurs dont le Standard a été victime cette saison

  • Posté par Bigdeli Faramarz, dimanche 4 mars 2018, 11:05

    Le Standard a plus profité des largesses arbitrales que le contraire. Mais, quand ils sont bénéficiaires, ils trouvent cela normal alors que, quand il y a une injustice envers eux ils se comportemt comme des voyous et agressent le corp arbitral. Standard à 10 et à 1-2 n’aurait jamais gagné ce match.

Plus de commentaires

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb