Accueil Culture Scènes

La Colombie, entre tragédie et comédie

La ville de Cali comme miroir de mille vies, d’une époque et d’un pays. Juan Martinez, adapte l’oeuvre d’Andrés Caicedo, l’organise et la met en scène pour notre grand bonheur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Une découverte passionnante au Rideau de Bruxelles, celle de l’écrivain colombien Andrés Caicedo (1951-1977), traduit, adapté (en partie avec Bernard Cohen) et mis en scène par Juan Martinez, lui aussi colombien… et belge. Il a puisé dans des nouvelles et des romans de l’auteur (dont Traversé par la rage et Que Viva la Musica !) pour façonner ces Petits anges dans la boue. D’où cette écriture foisonnante, bigarrée, sauvage, poétique et métaphorique… et pleine d’humour, « une prolongation du langage parlé », dit Martinez. Le récit, la narration dominent une trame fragmentée autour d’un fil rouge qui s’affirme vers la fin.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

«Venise sous la neige», un dîner de cons au carré

La pièce de Gilles Dyrek a beau promettre « Venise sous la neige », c’est plutôt Bruxelles sous une poudreuse de rires qui vous attend à Uccle. Idéal pour les fêtes, le spectacle est pourtant loin d’être à la fête suite au dernier Codeco et des mesures qui noient un peu plus le producteur Daniel Hanssens.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs