Accueil

Elevage intensif et bien-être animal

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Les conditions d’élevage des animaux dans les pays du Mercosur font également l’objet de très nombreuses critiques. Foodwatch pointe par exemple la multiplication des parcs d’engraissement en Argentine, dont proviendrait 50 % de la viande de bœuf. « Dans ces parcs, des milliers de bovins passent les derniers mois de leur vie dans des aires d’attente exiguës, où ils sont engraissés avant d’être abattus, explique l’ONG. Cette situation est le terrain idéal pour que des maladies se développent ». C’est notamment le cas de l’E.coli, que l’on retrouve dans la chaîne alimentaire argentine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs