Accueil Culture Livres

David Vann travaille sans plan

L’auteur de « Sukkwan Island », Médicis 2010, reste cinq semaines en Belgique. Il y écrit un nouveau roman, guidé par son inconscient. Avant de retrouver sa maison de Nouvelle-Zélande.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 4 min

David Vann est à Bruxelles depuis quatre semaines. En résidence à Passa Porta, la maison des littératures. Il y est jusqu’à la fin de la semaine prochaine L’auteur de Sukkwan Island, de Désolations, de Dernier jour su terre, de Goat Mountain, tous traduits chez Gallmeister, adore cette ville. «  C’est tout à fait facile de vivre ici, dit-il. Tous les jours, je vais me promener. Et le logis est idéalement situé et très agréable. » Passa Porta le loge dans un vaste appartement du Vieux Marché aux Grains, à deux pas de Sainte-Catherine et de la Bourse. En plein centre-ville.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs