Accueil Culture Musiques

Le Quatuor Pavel Haas en complicité

Le quatuor à cordes impose à quatre musiciens de s’engager dans une véritable vie commune.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Milan Stampa, le légendaire altiste du fameux Quatuor Smetana, ne le définissait-il pas comme « la plus belle prison du monde musical »  ? Dans ce domaine exigeant, le Quatuor tchèque Pavel Haas s’est rapidement taillé une place enviable. En 2010, son CD Prokofiev était couronné d’un prix Caecilia de l’Union de la presse musicale belge. Le 29 novembre prochain, il inaugure un cycle consacré au quatuor à cordes à Flagey (1).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs