Accueil Médias

RTBF: Sacha Daout rejoint «C’est vous qui le dites», Nawal Bensalem s’en va

Le producteur d’« On n’est pas des pigeons », Xavier Guilitte rejoint aussi l’équipe des « débatteurs » sur VivaCité. Nawal Bensalem, pillier de l’émission a décidé de la quitter.

Temps de lecture: 3 min

Cela bouge du côté de « C’est vous qui le dites », l’émission diffusée sur VivaCité chaque matin de 9 à 11 heures. Comme cela avait été promis au Conseil d’administration en janvier dernier, des journalistes du service public vont intégrer l’équipe des polémistes.

Eric Gilson, directeur de VivaCité, a confirmé à nos confrères de La Libre que Sacha Daout (présentateur d’« À votre avis » sur La Une le mercredi soir) et de Xavier Guillitte, producteur d’« On n’est pas des pigeons » (poste qu’il est sur le point de quitter) seraient à l’antenne dès cette semaine, aux côtés de Cyril Detaeye. Ils donneront leur avis sur les différents sujets auxquels les auditeurs sont invités à réagir.

Une voix historique s’en va

Ces deux arrivées ont provoqué le départ d’un pillier de l’émission. Nawal Bensalem, journaliste à La DH, était présente au quotidien une semaine sur deux. Dans le nouveau planning de l’émission, elle a découvert qu’on ne ferait appel à elle plus qu’une fois par semaine.

Sur Facebook, celle qui donnait son avis depuis quatre ans sur VivaCité, a expliqué qu’elle avait décidé d’arrêter. « Je remercie toutes les personnes qui m ont soutenu dans mes interventions. Il fallait parfois du courage et je suis fière d en avoir eu. »

Difficile de ne pas faire de lien avec la procédure lancée conjointement par le CSA et le Conseil de déontologie journalistique à son égard. On lui reproche d’avoir tenu des propos polémiques lors de l’émission qui avait pour thème le viol. La même émission avait convaincu Benjamin Maréchal d’abandonner le micro pour un temps.

Un troisième journaliste recherché

Le recrutement de deux visages du service public est un premier pas. En janvier, suite au départ de Benjamin Maréchal, il avait aussi été promis qu’un journaliste participe à la construction de l’émission. Jusqu’à présent, le choix des sujets revenait à l’animateur et sa petite équipe, avec un contrôle que l’on peut qualifier de léger. Cela avait d’ailleurs mené à certains dérapages comme l’émission sur le viol au début de l’année 2018. A termes, ce nouveau membre apportera une caution journalistique avant et pendant l’émission.

Eric Gilson confirme qu’un appel à candidature en interne a été lancé. «  On espère qu’un journaliste RTBF intégrera prochainement l’équipe de l’émission et participera à sa mise en place avec l’équipe actuelle. On le fera dès qu’on aura trouvé la bonne personne, ce sera un ajout, une amélioration de l’émission. On a lancé l’idée au sein des rédactions de la RTBF, l’appel est en cours et on attend les résultats  ». Il précise que ce journaliste, en plus de sélectionner les trois sujets qui seront abordés dans l’émission, interviendra dans le programme.

Quant à l’avenir de Benjamin Maréchal. Il reste flou. « Il reviendra à Pâques, durant les congés du mois de mai et durant la grille d’été », promet Eric Gilson.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Ancion Eric, lundi 5 mars 2018, 21:09

    Catastrophe! Le plus désagréable et parmi les moins compétents rejoint l'équipe. Quel est le piston politique de ce monsieur? Que fait-on de la diversité d'opinions?

Sur le même sujet

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag