Accueil Monde Proche-Orient

La Ghouta, une oasis devenue l’enfer sur terre

Même si un convoi d’aide humanitaire est parvenu sur place ce lundi, le régime syrien entend mettre fin à la rébellion dans la Ghouta, cette enclave située à portée de fusil de Damas. Et tous les moyens sont bons pour y arriver.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Est-ce le début de la fin pour la rébellion dans la Ghouta orientale ? Après un siège drastique de plusieurs années, cette enclave d’une centaine de kilomètres carrés située à la périphérie est de Damas subit les assauts directs du régime et de ses alliés. Près de deux semaines de bombardements intensifs qui ont fait entre 700 et 800 morts parmi la population civile ont précédé une offensive terrestre qui a désormais pris forme. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) basé en Grande-Bretagne, le régime de Bachar al-Assad contrôle désormais un tiers de ce fief rebelle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dopchie Henri, mercredi 7 mars 2018, 17:30

    "à quelques kilomètres de son centre". Pourquoi "épicentre"?

Aussi en Proche-Orient

Israël se dirige vers de nouvelles élections

Naftali Bennett et Yair Lapid, les deux leaders de la coalition au pouvoir depuis un an, ont annoncé vouloir dissoudre la Knesset. Ils cherchent une porte de sortie pour leur gouvernement, sans majorité depuis plusieurs semaines, au détriment de la stabilité du pays, qui vivra sa cinquième élection en moins de quatre ans.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs