Accueil Économie Finances

Budget: les 4 avertissements de la Commission européenne à la Belgique

« Le Soir » a pu consulter le rapport que la Commission publiera jeudi. Il contient son lot d’avertissements, notamment en matière budgétaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

La Commission européenne rendra ce jeudi son lot d’avertissements pour l’économie belge, dans le cadre de ses compétences de surveillance budgétaire. Outre l’obésité de la dette publique qui nécessitera potentiellement une diète supplémentaire de l’ordre de 20 milliards d’euros, l’institution européenne appelle, dans son rapport que Le Soir a pu consulter, les autorités belges à une vigilance accrue sur le poids de l’endettement des Belges. Si une crise économique venait à se matérialiser, la fragilité financière des propriétaires pourrait causer des pertes aux banques. S’ajoute à cela le fait que la Belgique s’est servie du filet de sécurité approvisionné par les institutions financières du pays pour protéger les comptes épargne pour réduire son déficit budgétaire. Focus sur les éléments principaux du diagnostic de l’institution européenne.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Schepmans Jean Louis, mardi 6 mars 2018, 16:49

    L'avantage d'être ouvrier, tu es pauvre et restera pauvre. très peu d'avantage, juste le droit d'être heureux d'avoir du travail. Pas de voiture de société, pas de compte ou tu à 100 000 euros en stock, peu de déduction fiscale; obligé d'avoir ta propre voiture si tu ne veux pas te taper des journée de 11/12 heures du fait d'avoir des transports en commun désastreux voir réduit à sa plus simple expression. et des politiciens qui vident les bourses partout ou ils sont, même et surtout dans les sociétés de service financées par les contribuables. Tout part en cacahuètes..... Merci messieurs de quelques bords que vous soyez. La pas de couleurs politique, normal l'argent n'a pas d'odeur.

  • Posté par Luc Jansen, mardi 6 mars 2018, 11:31

    la crise est a notre porte, mais le gouvernement protège les actionnaires des banques et assurances sur le dos des citoyens

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 6 mars 2018, 8:43

    Même si cela ne représente qu' une goutte d'eau dans la mer, ce serait un signal fort de réduire les rémunérations des 700 débutés européens , de ne pas dépenser des fortunes pour le remplacement des locaux, de réduire les rémunérations de nos 65 ministres, députés, président des assemblées. Quand j'ai entendu qu'en ce compris les avantages officiels de toutes natures, le Président du sénat perçoit 16 000 euros chaque mois, j'ai été choquée. Ce genre de rémunération n'est pas normale. Même si la fonction de femme ou d'homme politique constitue un exercice très difficile, rien ne justifie de tels émoluments.

  • Posté par Dechambre Pierre, mardi 6 mars 2018, 17:49

    Vous avez raison sur ce point. Quand je vois des photos du sénat et du parlement, et le nombre de présence de leur membres, c'est chauffer beaucoup d'espace et payer très cher leurs absences. Remboursez vos jetons si pas présents.

  • Posté par Vierset , mardi 6 mars 2018, 12:05

    Vous avez tout à fait raison. Tout le monde doit montrer l'exemple ...LE BON

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs