Accueil Société

L’immortalité virtuelle grâce aux intelligences artificielles

Des logiciels permettent de continuer à dialoguer avec la version virtuelle d’un proche disparu. Un refus de la mort qui risque d’entraver le deuil.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Chatter avec les morts ? C’est désormais chose faite. Ou presque… Dans la course à l’immortalité, les intelligences artificielles et outils numériques ont de quoi laisser bouche bée : les « deadbots » permettent en effet d’échanger virtuellement avec un robot incarnant un proche disparu, grâce à la technologie des « chatbots » (ces logiciels informatiques simulant des conversations, vocales ou textuelles) et à partir de l’encodage d’anciennes conversations du défunt.

Une sorte de prélude à l’immortalité numérique, telle que portée à l’écran par la célèbre série dystopique Black Mirror  : dans l’un de ses épisodes, une société parvenait à « ressusciter » le petit ami d’une jeune femme, grâce à la collecte de toutes ses données laissées sur le web.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs