Accueil Société

Sécurité en Belgique: voici les «mesures fortes» pour lutter contre le terrorisme

A la Chambre jeudi, le Premier ministre a relancé sa politique anti-terroriste et de sécurité après les attentats de Paris et l’implication de la Belgique. Un arsenal. Et l’« état d’urgence » dans l’air.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 17 min

Un arsenal, désormais. 12 + 18 = 30. Après les douze mesures en matière de lutte anti-terroriste adoptées en janvier dernier à l’issue de l’opération anti-terroriste à Verviers, le gouvernement en ajoute dix-huit, de natures diverses (de l’effort budgétaire à l’engagement militaire en passant par la privation de liberté pour les jihadistes), relatives à la politique de sécurité après les attentats de Paris et les liens étroits avec la Belgique.

Ces nouvelles mesures, énoncées jeudi, doivent être étayées, traduites en textes de loi quand il le faut (l’une d’elles nécessite une modification constitutionnelle), elles connaîtront leur périple au parlement fédéral, en commission d’abord, en plénière ensuite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs