Accueil Monde Europe

Alexeï Navalny au «Soir»: «Face au Kremlin, je suis du côté du bien»

L’irréductible opposant à Vladimir Poutine a été privé d’élection présidentielle, le 18 mars prochain, par la justice russe. Mais il reste déterminé dans son combat contre les dérives autoritaires du Kremlin. Il l’explique, depuis son quartier-général moscovite, à quelques journalistes du groupe « Lena », dont « Le Soir » fait partie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Depuis Moscou,

C’est le grand absent de la présidentielle du 18 mars en Russie. Régulièrement emprisonné, Alexeï Navalny, 41 ans, leader des manifestations contre le Kremlin de Vladimir Poutine, n’a pas été autorisé à se présenter en raison d’une condamnation judiciaire. Connu pour ses vidéos-enquêtes sur la corruption des élites, l’avocat a appelé à boycotter l’élection et, le jour du scrutin, à traquer les fraudes dans les bureaux de vote.

Que ferez-vous le 18 mars, dimanche de la présidentielle ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bachelart Bernard, vendredi 9 mars 2018, 8:26

    Voici les véritables relations entre Poutine et l'Oligarque milliardaires Oleg Deripaska, telles qu'elles ont été filmées en direct. https://www.youtube.com/watch?v=nJZYdiWkC7A On aimerait bien que nos autorités aient la même attitude vis-à-vis des puissants de la finance.

  • Posté par Gratter Poil, jeudi 8 mars 2018, 10:33

    Nous aussi, on est du côté du bien. C'est pourquoi nous sommes pro-Poutine. Bien plus malin que Donald Trump et seul capable de nous protéger contre la vague islamiste et de défendre notre civilisation judéo-chrétienne.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs