Accueil Opinions Éditos

Trump et l’acier européen: de très mauvais calculs

Le président des Etats-Unis menace d’entrer en conflit commercial avec les Européens. Son protectionnisme à tout crin enfonce un nouveau coin dans la relation transatlantique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Ah, qu’il est loin, déjà, le temps du TTIP ! C’était au temps où les Etats-Unis et l’Union européenne caressaient le projet de créer un vaste marché commun transatlantique. Ce serait à l’économie, disait la secrétaire d’Etat américaine de l’époque, Hillary Clinton, ce que l’Otan est au militaire. Une alliance.

N’en déplaise à la constellation vigilante de critiques, qui redoutaient non sans fondement un nouvel assaut du « big business » sur nos vies, ce dessein avait, outre ses ambitions commerciales, une puissante portée géostratégique. L’accord de libre-échange entre les deux rives de l’Atlantique allait consolider le bloc occidental et damer le pion à la conquête économique du monde savamment entreprise par la Chine et son leader, désormais à vie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Siemssen Rinnert, jeudi 8 mars 2018, 12:40

    Les reactions de le President Trump sont vraisembablement parce que il y a des elections dand des Etats de le "rust-belt" la Virginie, la Pennsylvanie ou l'Alabame. Plus des presidents avant l'UE ont menacés par des douanes. Mais les Etats-Unies même produissent beaucoup d'acier dans l'UE a Kosice (en Slovaquie avant le plus grand producteur dans l'empire Habsbourg) a Ijmuiden Pays-Bas (Corus Steel subsidiare de U.S.Steel) en Grand Bretagne a plusieurs sites (Corus Steel). Plus de producteurs dans l'UE ont chargés avec un impôt pour le carbon dicarbonade. Les producteurs dans l'UE payent pour le combustation de produits au base de carbon, mais un grand taux de ces produits sont recyclés et ne combustés point.

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs