Accueil L’archive

Il y a dix ans dans Le Soir: «L’ETA tue encore et l’Espagne vote»

Les élections législatives ont lieu ce dimanche. La campagne a été suspendue. Quel impact aura le meurtre ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

(article paru dans Le Soir le 8 mars 2008)

La violence terroriste s’est de nouveau invitée au cœur de la campagne électorale espagnole. Il y a quatre ans, des attentats islamistes tuaient près de 200 personnes à Madrid, à trois jours du scrutin. Vendredi, c’est un ancien conseiller socialiste de la ville de Mondragón, au Pays basque, qui a été assassiné en début d’après-midi.

Isaias Carrasco, âgé de 42 ans, sortait de son domicile vers 13 h 30. Un individu s’est approché de sa voiture, a sorti une arme et tiré cinq fois en direction de l’ex-élu, atteint par deux balles dans la tête, et également touché au ventre et au bras. La victime a été transportée d’urgence à l’hôpital, où elle a succombé à ses blessures. Le meurtrier a réussi à prendre la fuite. L’attentat n’a pas été revendiqué, mais la responsabilité du groupe terroriste basque ETA ne fait guère de doute.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs