Accueil Aiseau-Presles

«A Aiseau-Presles, pour se faire sa place, il faut s’intégrer, c’est ce que j’ai fait»

Radio Columbia, le petit Presles ou encore le centre culturel, autant de lieux dont les animateurs et patrons jouent un rôle social afin d’inciter les habitants de la commune à se côtoyer et à sortir de chez eux. Une gageure, car les quatre villages qui composent la commune sont très différents et très distants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Sur le 106.9 de la bande FM, le violon d’André Rieu balance une valse aux parfums de supermarché. Les dernières notes envoyées, la voix de Jacques, l’autoproclamé animateur-vedette de la station locale, s’empare du micro. « Le prochain morceau est pour notre amie Gisèle, qui le dédicace à toute sa famille, à ses enfants, petits-enfants et tous les auditeurs de la station. Je vous propose d’écouter Captain Cook avec le thème du film Docteur Jivago. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Aiseau-Presles

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs