Accueil Belgique

Veviba, du bœuf sur pied à la barquette consommable

L’entreprise Veviba de Bastogne a perdu son agrément. C’est un géant du secteur viandeux qui est concerné. Les éleveurs wallons de bovins paniquent pour leur avenir immédiat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est un véritable coup de tonnerre, et le mot est faible, qui a secoué la région bastognarde ce mercredi, mais aussi tout le monde de l’élevage et de l’abattage viandeux, principalement le BBB. L’entreprise Veviba, qui gère l’abattoir du même nom à Bastogne, a en effet perdu son agrément, sur décision du ministre fédéral de l’Agriculture.

Veviba, comme Verbist Viande Bastogne, ce n’est pas un acteur anodin du secteur puisque cette société fait partie du groupe Verbist, également implanté à Izegem et à Rochefort. L’an passé, elle figurait parmi les trois « Gazelles » luxembourgeoises, titre décerné par le magazine Trends Tendances à des entreprises dont la croissance est remarquable durant les 5 dernières années. Entre 2011 et 2015, Veviba a enregistré une progression de son chiffre d’affaires de 29%, passant de 10,7 à 14 millions d’euros, d’où cette nomination.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs