Crise en Catalogne: Jordi Sanchez, le candidat à la présidence maintenu en prison

Crise en Catalogne: Jordi Sanchez, le candidat à la présidence maintenu en prison

Un juge de la Cour suprême espagnole a refusé vendredi d’accorder la permission de sortie de prison demandée par l’indépendantiste Jordi Sanchez, candidat à la présidence catalane, pour assister au débat de sa propre investiture programmée lundi prochain.

Comme Jordi Sanchez était l’unique candidat, il semble peu probable que cette session se tienne lundi comme prévu à 10h, mais le président du parlement catalan, Roger Torrent, ne s’est pas encore prononcé à ce sujet.

Elu député catalan le 21 décembre alors qu’il était déjà en prison, Jordi Sanchez avait été désigné candidat après que l’ancien président catalan Carles Puigdemont - poursuivi pour «rébellion» et «sédition» - eut renoncé à briguer la présidence régionale, depuis Bruxelles où il vit en exil.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous