Accueil Économie Consommation

Affaire Veviba: la CSC attire l’attention sur les conditions des travailleurs

Personnel sous-payé, faux indépendant, le syndicat chrétien tire aussi la sonnette d’alarme dans le milieu de la distribution.

Temps de lecture: 2 min

Les problèmes en matière de bien-être animal et de sécurité de la chaîne alimentaire font partie d’un malaise plus général dans lequel se débat le secteur de la viande depuis des années déjà, affirme le syndicat chrétien CSC Alimentation, dans un communiqué.

« La CSC avait déjà dû agir en 2010 contre des entrepreneurs malhonnêtes », précise le syndicat. « Leur personnel est sous-payé et/ou mis au travail sous un statut de faux indépendant. Aucune attention n’est accordée à la sécurité et à l’hygiène, pas plus d’ailleurs qu’au bien-être animal. Il n’y a plus trace de fierté du travail bien fait. »

« Tous les moyens sont mis en œuvre pour tenir les syndicats en dehors de tout ça », ajoute la CSC. « Il s’agit souvent de travailleurs d’origine étrangère, ne maîtrisant pas ou très peu le français ou le néerlandais, ce qui ne facilite pas les choses. Quand on combine cela avec une importante pression sur les prix, cela pousse les entreprises à s’engager dans ce genre de constructions. Ce qui crée une concurrence déloyale pour les sociétés qui travaillent correctement, lesquelles sont, heureusement, encore majoritaires ».

 

À lire aussi Affaire Veviba: les pouvoirs publics sont-ils responsables?

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb