Accueil Belgique Politique

Grand Baromètre: Ecolo progresse partout, le PTB décline

Au fil de nos sondages, Ecolo gravit progressivement les échelons des intentions de vote, tant à Bruxelles qu’en Wallonie. Surprise : le PS rebondit en Wallonie. Le PTB perd des plumes.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Qu’est-ce qui est vert, qui monte et qui ne descend pas ? Ecolo. La plupart des autres partis connaissent des fortunes diverses au fil de nos enquêtes, mais dans ce paysage accidenté, la courbe verte ascendante affiche une relative stabilité. C’est l’un des principaux enseignements du Grand Baromètre Ipsos-Le Soir-RTL-TVI-Het Laatste Nieuws-VTM.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Giot Francis, vendredi 9 mars 2018, 21:20

    Il est heureux de constater qu'en Wallonie les extrêmes baissent... mais il n'en reste pas moins que ni la gauche (PS, Ecolo, PTB), ni la droite (MR, CDH) ne se trouvent en position de majorité... Qui pourra faire l'appoint et pour qui ? Le CDH, parti caméléon, ira là où il y a intérêt pour gouverner et sans se soucier de programme, de gouvernance ou autre "sottises" (pour lui) du genre. En Wallonie DEFI stagne mais il faut dire qu'ici la bonne gouvernance est portée par ECOLO depuis sa naissance...Comme le diront les politiciens (surtout ceux qui perdent) ce n'est qu'un sondage et il y a loin d'ici les urnes.

  • Posté par Laurent Jean, vendredi 9 mars 2018, 21:30

    Que Défi stagne en Wallonie... quoi de plus normal il s'implante peu à peu ... Pas d'impatience !

  • Posté par Laurent Jean, vendredi 9 mars 2018, 21:04

    L'écologie politique est un danger. Historiquement on peut constater les dégâts de sa mère nourricière... Les partis dits traditionnels sont en voie de dégagement sauf au Nord où la NVA les accueille avidement. Attention... Bruxelles est en train de se coucher une fois de plus. Il est temps de relever le Défi. Nous le faisions dès 1966 rue du Sceptre à Ixelles...

  • Posté par Björn Deckers, vendredi 9 mars 2018, 19:51

    On peut en tous cas se réjouir pour ce qui concerne le sud, de voir que les électeurs semblent retrouver le sens des réalités et des priorités (baisse du PTB et redressement d'Ecolo). Pour le reste, les prétentions vantée par le MR et le Cdh de continuer après 2019, le scandaleux putsch de juin dernier sont très largement au-delà de leur moyen. Ils vont prendre une gamelle, et ils ne l'auront pas volé! Pour le nord, on doit en même temps regretter de voir les électeurs flamands se laisser berner par la seule préoccupation de l'immigration (c'est assez consternant!) et je suppose hélas, se réjouir de voir la NVA parvenir à garder ces électeurs consternants (ces nouveaux petits bourgeois décidément méprisables que sont devenus une large frange des flamands) qui sinon irait au VB. Misère!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs