Accueil Économie Consommation

Affaire Veviba: Bio-Planet (Colruyt) rappelle à son tour la queue de bœuf biologique

Les magasins Bio-Planet sont une filiale du groupe Colruyt.

Temps de lecture: 1 min

Les clients qui ont acheté de la queue de bœuf biologique dans un Bio-Planet, filiale du groupe Colruyt, « sont invités à ne pas en consommer et à la rapporter en magasin. Le produit leur sera remboursé », annonce vendredi soir le groupe.

«  Suite aux infractions qui ont été constatées chez le fournisseur de viande VEVIBA et en concertation avec l’AFSCA (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire), Bio-Planet a décidé de retirer la queue de bœuf biologique de la vente, de même que tous les autres produits de ce fournisseur. La queue de bœuf biologique était disponible depuis le 21 février 2018 au comptoir traiteur des magasins Bio-Planet », précise-t-il.

Plus tôt dans l’après-midi, Delhaize a lui aussi demandé à ses clients ayant acheté de la queue de bœuf de la rapporter en magasin.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par stals jean, samedi 10 mars 2018, 13:43

    Ceux ou celles qui se sont farci ces queux de boeuf "bio" et qui lisent qu'il.le.s peuvent rapporter à leur point de vente ces barquettes de merde emballée, peuvent toujours aller dégueuler sur le comptoir du magasin...Et entre parenthèse, depuis que les médias fond leurs choux gras de ce nouveau scandale de la bouffe de fosse septique,, on n'a pas souvent vu au devant de la scènes les Verbist & Co...Bah, d'ici quelques jours tout sera rentré dans l'ordre...C'est vrai à la fin, quand va-t-on cesser d'emmerder ces courageux patrons d'entreprises qui s'investissent jours et nuit corps et âmes non seulement pour pour nourrir mais pour créer des emplois valorisants, durables, et si bien rémunéré à ce bon peuple de "crève misère"...toujours prêt à ne rien foutre, toujours prêt à rameuter les syndicats, toujours prêt à dénoncer les honnêtes patrons pour qui la liberté d'entreprendre c'est quelque chose de tellement viscéral... Viscéral, à l'instar de certains boyaux dont on fait probablement le haché, le "filet américain" préparé et vendu l'année d'après en barquette... Et d'ailleurs, quoi de plus normal au Pays de Lutgen et du Mardasson de produire du haché, voir, du "filet américain" qui date de la guerre 40... ok je sors, car ma grand mère disait souvent: c'est toujours mieux d'en rire que d'en pleurer...

Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko