Accueil Société Régions Hainaut

Monceau: mobilisation contre la décharge étendue

L’enquête publique vient de se clôturer sur le dépôt de deux pétitions totalisant 2.243 signatures. Les riverains disent subir les nuisances de la décharge depuis un demi-siècle. La montagne

de déchets pourrait atteindre la même hauteur que le terril du quartier.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis la terrasse de Sergio Palmiero dans la rue Fosse du Bois à Monceau, on distingue les sommets de la digue végétalisée de la décharge du Champ de Beaumont. Sergio et son épouse se refusent à imaginer que ce tumulus de déchets pourrait un jour monter aussi haut que le terril voisin des quatre Seigneuries. « Pourtant, c’est bien ce que prévoit la demande de renouvellement du permis du CETB », affirme Alain Damay, du comité de Défense de l’environnement de Monceau (ADEM). « Nous subissons les nuisances de la décharge depuis un demi-siècle », intervient Angela Ingala, une autre riveraine mobilisée contre le projet. « Les poussières dans nos maisons, les fientes des centaines de mouettes qui survolent le chantier, le bruit des bulldozers qui déplacent la matière, on n’en peut plus ! ». A Charleroi et dans les communes périphériques où les collèges communaux doivent remettre un avis, l’opposition est vive.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs