Accueil Société

Réfugiés: «Les visites domiciliaires? Ce sont les méthodes de 1940!»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Quand on sort du film, on pourrait se dire que les malfrats à Bruxelles sont uniquement des Maghrébins, des Albanais, ou des schizophrènes. Et en déduire que l’intégration n’a pas réussi. C’est votre avis ?

Un, c’est Bruxelles. Nous sommes tous des Bruxellois et il n’est pas une minute question de dire : « Tu vois, ce sont des Arabes ou des Albanais ». On pourrait me rétorquer dans le même registre que je suis une Espagnole du temps du duc d’Albe. Ça s’arrête où ce genre de raisonnement ? Deux, c’est quoi une intégration réussie ? C’est l’assimilation ? C’est cela qu’on veut ? Pour moi, il y a des morceaux de culture qui doivent subsister.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs