Les Etats-Unis renforcent leur position de numéro 1 mondial des ventes internationales d’armes

© PhotoNews
© PhotoNews

Les Etats-Unis ont renforcé leur position de plus gros vendeur d’armes «majeures» au niveau mondial au cours des 5 dernières années, selon le rapport d’un institut de recherche suédois, le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI). Les Etats-Unis ont ainsi été à l’origine d’environ un tiers de l’armement vendu de par le monde sur la période étudiée. Selon le SIPRI, le volume global de transferts d’armes à l’échelle mondiale a grossi d’environ 10% sur la période 2013-2017, en comparaison avec les années 2008-2012.

Sur le total de ces ventes, 34% venaient des Etats-Unis, soit une augmentation par rapport aux 5 années précédentes où Washington affichait une part de 30% dans ces exportations.

Les armes américaines sont parties vers au moins 98 pays, un éventail bien plus large que pour n’importe quel autre fournisseur majeur, note l’institut de recherche. Une grande part de ces exportations comprenait des avions de combat ou de transport.

Un peu moins de la moitié des ventes US concernait du matériel destiné au Moyen-Orient, l’Asie représentant un tiers des achats. Le marché le plus important pour les fournisseurs américains, au niveau national, était l’Arabie Saoudite, qui à elle seule a acheté pour 18% de ce que les Etat-Unis ont exporté. Dans les prochaines années, le rôle de Washington comme principal exportateur d’armes et de matériel militaire ne devrait pas changer, note le SIPRI.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous