Des dizaines d’écoles flamandes rencontrent un problème urgent lié à l’amiante

Des dizaines d’écoles flamandes rencontrent un problème urgent lié à l’amiante

Pas moins de 69 sur 300 écoles flamandes inspectées l’an dernier ont un problème urgent d’amiante, selon une réponse de la ministre compétente Joke Schauvliege (CD&V) à une question parlementaire du député flamand Groen Johan Danen. La ministre avait fait réaliser l’an dernier un «inventaire de l’amiante» dans 300 écoles, qui avait donné comme résultat, dans un premier temps, que 20 de ces établissements avaient un problème «urgent» sur ce plan.

Il apparait désormais, dans des chiffres mis à jour transmis par la ministre, que la problématique est bien plus étendue, avec 69 établissements concernés. L’Openbare Vlaamse Afvalstoffenmaatschappij (OVAM, la Société publique des Déchets de la Région flamande) a envoyé deux courriers à toutes ces écoles, pour qu’elles se manifestent en vue d’envisager concrètement un assainissement. Mais, selon le député Johan Danen, un tiers seulement, environ, de ces écoles a réagi.

Les chiffres montrent surtout que de nombreuses écoles flamandes sont installées dans des bâtiments qui contiennent encore de l’amiante, dans les ardoises de façade ou autour des conduites de chauffage central. C’est en cas d’endommagement du matériel que le danger survient. Lundi dernier, de l’amiante lié à une conduite, usée, a ainsi encore entrainé l’évacuation du Xaveriuscollege de Borgerhout.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Hugo, élève malvoyant passe son CESS accompagné de l’ASBL Eqla.

    Hugo, élève malvoyant, passe son CESS grâce à Eqla

  • Avant la fuite, certains élèves avaient déjà passé l’épreuve lundi et mardi. C’est certainement de là que viendrait la bavure.

    Par Charlotte Hutin

    Enseignement

    Une nouvelle fuite ébranle le CE1D

  • d-20210217-GLAY7L 2021-05-25 10_52_46

    Par Charlotte Hutin

    Enseignement

    Le CEB, une épreuve en dents de scie

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous