Accueil Société

Malvoyants, ils cuisinent pour retrouver leurs sens

La Ligue Braille lance sa campagne annuelle sur le thème de la vie sociale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Dans les cuisines des bâtiments de la Ligue Braille à Bruxelles, c’est l’effervescence. Pour le lancement de la campagne 2018, des cuisiniers s’activent autour des fourneaux. Une particularité : ils sont malvoyants et participent à un des ateliers culinaires collectifs mis en place par l’organisation. « Cuisiner pour épater ses amis, cela fait partie de la vie sociale, relève Christine Beausaert, directrice du département francophone de la Ligue Braille qui coordonne la campagne. Mais avec un handicap visuel, on perd confiance. On a vite peur d’entreprendre des activités qui laissent place au hasard et à la désorganisation, comme la cuisine. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs