Vingt-cinq ans après, le Varia se remet à l’écoute du Rwanda, hier, aujourd’hui, demain

«
Rwanda 94
» du Groupov
: un moment de théâtre exceptionnel qui aura marqué tous ceux qui y participèrent ou y assistèrent.
Colette Braeckman était auditionnée en tant que «
témoin de contexte
».
d-20191108-3X3QKU 2019-11-04 16:28:08
Fabien Neretsé nie être le commanditaire des meurtres.
Martine Beckers et sa nièce Céline Bucyana s’attendent à des prochaines semaines particulièrement éprouvantes.
Jean-Pierre Jacques & Jean Flamme, avocats de Fabien Neretsé
PHOTONEWS_10837337-020.JPG
M. Neretsé est jugé séparément de MM. Nkunduwimye et Gakwaya.
BELGAIMAGE-156803505
Lorsqu’il s’est rendu à Kigali à la veille de l’anniversaire du génocide, Félix Tshisekedi s’était engagé à tout mettre en œuvre pour sécuriser son voisin et encourager une réelle coopération entre les militaires des deux pays afin d’enfin pacifier l’est du Congo.
Entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi, la transition s’est effectuée en douceur.
Les voyageurs entre Goma et Gisenyi doivent obligatoirement se laver les mains et se soumettre à un test de température, tout début de fièvre entraînant une mise en quarantaine.
Charles Michel au Mémorial du génocide à Kigali, le 7 avril dernier
: un rapport toujours étroit avec les pays africains.
Dès le départ, l’opération Turquoise fut marquée par l’ambiguïté
: qui s‘agissait-il réellement de sauver, les derniers survivants Tutsis traqués sur les collines ou le pouvoir hutu qui s‘était déjà déplacé à Gitarama et allait bientôt se replier en direction de la frontière zaïroise
?
A l’issue de ce 25
e

anniversaire du génocide, Paul Kagame semblait las.
Charles Michel, s’est rendu ce lundi matin au Camp Kigali, là où les para-commandos belges se sont battus pendant plus de quatre heures contre les soldats de l’armée rwandaise, avant d’être massacrés, le 7 avril 1994.
Dimanche soir au stade de Kigali on a aussi mesuré l’intensité de la douleur qui subsiste.
Le président Kagame s’était déplacé à l’aéroport pour accueillir Charles Michel. Le premier ministre belge a prononcé un discours plein d’émotions, évoquant le devoir de mémoire.
Charles Michel et Paul Kagame © Photo News
Une patrouille française de l’Opération Turquoise en mission, le 26 juin 1994, autour de Kayove, à une soixantaine de kilomètres de la frontière zaïroise.
L’épave de l’avion. © Colette Braeckman