Un coucher de soleil à 1,6 million de livres sterling

Lot 261. Pour ce coucher de soleil peint par Claude Monet vers 1868, l’on a offert 1,57 million de livres chez Christie’s.
Lot 261. Pour ce coucher de soleil peint par Claude Monet vers 1868, l’on a offert 1,57 million de livres chez Christie’s. - DR

Ces derniers temps, s’il y a bien une œuvre qui faisait l’objet de toutes les conversations, c’était ce tableau de Pablo Picasso intitulé Femme au béret et à la robe quadrillée (1937) qui, lors des grandes ventes d’art impressionniste et moderne à Londres, n’allait pas manquer d’enflammer les enchères chez Sotheby’s. Et ce pour une raison des plus prosaïques : la toile, d’une valeur de 50 millions de dollars, représentait à la fois Marie-Thérèse Walter, alors muse et compagne de l’artiste, et Dora Maar, son nouvel amour.

Il n’en fallait pas plus pour que, le soir du 28 février, Gurr Johns, un important cabinet anglais de courtage en œuvres d’art, acquitte 49,8 millions de livres sterling pour s’en emparer, sans doute pour le compte d’un client ou d’un quelconque fonds d’investissement… Et les mêmes de rafler dans la foulée tous les autres Picasso mis en vente par Sotheby’s, ainsi que neuf la veille chez Christie’s, le tout pour un montant de 113 millions de livres.

Mais que l’on ne s’y trompe pas, le maître espagnol ne fut pas le seul à être hautement apprécié au cours de ces vacations londoniennes, toujours très médiatisées. Pour preuve, dans la vente d’œuvres sur papier organisée également le 28 février par Christie’s, l’on a vu Claude Monet prendre le leadership de manière assez autoritaire par l’entremise d’un pastel figurant un splendide coucher de soleil. Alors que sa valeur était estimée entre « seulement » 200.000 et 300.000 livres, celui-ci s’est en effet vu emporter contre un peu moins de 1,6 million de livres !

Un prix synonyme de nouveau record pour une œuvre sur papier du plus célèbre des impressionnistes, et qui s’expliquait notamment par une belle fraîcheur ; entendez qu’elle n’avait encore jamais affronté le feu des enchères depuis sa réalisation vers 1868 (Monet n’avait alors pas trente ans).

Cinquante ans plus tard, en mars 1918, un certain Jean Bernheim devait en faire l’acquisition directement auprès du maître, avant qu’elle ne circule dans sa propre descendance jusqu’à sa présentation en 2018 chez Christie’s. En l’espace d’un siècle et demi, à défaut de jeter un œil dans le catalogue raisonné de Wildenstein, le grand public n’avait eu la possibilité d’admirer de près ce coucher de soleil qu’à une seule et unique occasion. C’était en 1933, lors d’une exposition autour du pastel français ayant lieu chez le marchand André J. Seligmann à Paris. Une véritable éternité donc au regard des critères du marché de l’art…

Tous les prix mentionnés ci-dessus s’entendent frais inclus. Le 28 février, une livre sterling valait 1,13 euro

Quatre nus à la fleur effeuillée, par Pablo Picasso, 290.750 livres

© D.R.
© D.R.

Parmi les meilleurs résultats réalisés lors de cette vente affichant un chiffre d’affaires de 9,2 millions de livres pour 75 % de lots vendus, l’on retrouvait ce crayon sur papier de Picasso assez tardif puisque, datant de février 1968, soit cinq ans avant la disparition de l’artiste. Appartenant à un groupe de seize œuvres inspirées du célèbre Bain turc d’Ingres, sa valeur était estimée entre 180.000 et 250.000 livres. Soit une marge de progression assez faible par rapport aux 241.250 livres qui avaient déjà été offertes pour la même pièce en 2011 au même endroit…

Le Fossé, par Jan Toorop, 9.375 livres

Par Jean Vouet

© D.R.
© D.R.

De même, alors qu’il est aujourd’hui une véritable icône de l’art moderne aux Pays-Bas, Jan Toorop, natif de l’île de Java, reste encore assez mal connu du public belge. Il passa pourtant une bonne partie de sa vie à Bruxelles, où il fit partie du fameux « Groupe des XX » administré par l’avocat Octave Maus. Dédicacée à l’une de ses amies, Lies Sormani, et provenant d’une collection privée belge, cette petite aquarelle de 1917 a été adjugée plus du double de son estimation basse (4.000 – 6.000 livres).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous