Accueil Économie

Foxconn s’intéresse à la créativité des start-up wallonnes

Une délégation d’entrepreneurs wallons menée par le ministre Marcourt a été reçue au siège du plus grand fabricant au monde d’électronique, le taïwanais Foxconn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Perdu dans une petite rue de la banlieue tentaculaire de Taïpei, capitale de Taïwan, un bâtiment gris et terne pareil à tous les autres apparaît aux yeux des participants de la mission économique wallonne centrée sur le digital en visite en Asie (Chine et Taïwan). Rien d’ostentatoire. Que du fonctionnel. On peine à croire que l’on vient de franchir la porte du quartier général de Foxconn, le plus grand fabricant au monde d’électronique. Une entreprise qui réalise 150 milliards de chiffre d’affaires, emploie plus d’un million de personnes, exploite des dizaines d’usines de par le monde dont quatre en Europe. On ne peut réprimer un sourire lorsqu’apparaît sur l’écran géant de la salle de téléconférence, Terry Gou, le fondateur de cet empire, qui a tenu à saluer le ministre wallon du commerce extérieur, Jean-Claude Marcourt, alors qu’il était en déplacement dans une de ses filiales à Shenzhen (Chine). Il termine un bol de nouilles avec ses managers dans une petite salle et est en tong !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs