Accueil Culture Livres

Hugo Pratt, le vagabond de l’âme

Disparu il y a vingt ans, Pratt a laissé une œuvre éternelle. Le Musée Hergé l’expose en version originale.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

Enfant de Venise, le jeune Hugo Pratt cachait ses fanzines sous les toits de la cité des Doges. A douze ou treize ans, il a appris à ficeler les méchants dans les récits d’aventure de Milton Caniff, l’auteur de Terry et les pirates . On retrouvera les jeux d’ombre et le sens prodigieux du noir et blanc de l’Américain sous le pinceau de Pratt dans les numéros éphémères de l’ Asso di Picche, en 1945.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs