Accueil Monde États-Unis

Le spectre du crime de haine plane sur Austin

Le lien entre les trois bombes ne fait à présent plus aucun doute, affirment encore les autorités qui privilégient l’hypothèse d’un crime de haine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Les habitants d’Austin, la capitale du Texas, ont reçu pour consigne ne plus ouvrir les colis qu’ils trouveraient devant leurs portes s’ils n’attendent aucune livraison ou s’ils ne reconnaissent pas l’expéditeur, après que deux personnes ont été tuées, et trois blessées, dans des attaques au colis piégés.

Mardi, le procureur général, Ken Paxton, a demandé aux citoyens d’Austin de faire preuve de la plus grande prudence. «  Avec trois explosions signalées dans la région, je voudrais demander à tous les Texans de signaler tout colis suspect ou imprévu arrivant par la poste aux autorités locales, appelez immédiatement le 911 si vous recevez quelque chose de suspect  », a-t-il déclaré sur Twitter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs