Accueil Société

Yves Poumay: «On a voulu protéger la génération qui arrivait»

Yves Poumay est le nouveau doyen de la faculté de médecine de Namur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Pourquoi avoir insisté sur l’allègement à 45 crédits, en janvier 2015 ?

Il s’agissait d’une recommandation, et non d’une obligation. A l’époque, le doyen et le vice-doyen ont jugé sage et bienveillant de dire aux étudiants que, s’ils optaient pour l’allègement à 45 crédits et qu’ils réussissaient, ils étaient sûrs de passer en deuxième. Il est possible que cette recommandation n’ait pas été aussi insistante dans d’autres écoles, mais c’était important d’insister là-dessus, à Namur.

N’était-ce pas mettre les étudiants en porte-à-faux ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs