Le nombre de chômeurs passe sous la barre des 500.000, au plus bas depuis 37 ans

La Wallonie réalise la meilleure performance, avec une baisse de 7,5
% du nombre de demandeurs d’emploi sur un an.
La Wallonie réalise la meilleure performance, avec une baisse de 7,5 % du nombre de demandeurs d’emploi sur un an. - Belga / Bruno Fahy.

L’année 2017 aura été un excellent cru dans la lutte contre le chômage. Pour la première fois depuis 1981, le nombre de chômeurs indemnisés est passé sous la barre des 500.000 personnes. C’est ce qui ressort du rapport annuel de l’Onem, qui vient d’être publié. A la fin de 2017, il y avait 487.291 chômeurs indemnisés. Il faut donc remonter 37 ans en arrière pour apprécier une telle performance. A l’entame des « eighties », il y avait environ 440.000 chômeurs.

La baisse intervenue entre 2016 et 2017 est également appréciable : -8,5 %, soit 45.090 personnes qui ont quitté le chômage sur une année. C’est la Wallonie qui réalise la meilleure performance, avec une baisse de 7,5 % du nombre de demandeurs d’emploi sur un an (les chômeurs exemptés de la demande d’emploi ne sont pas comptés ici). En Flandre, la baisse est de 4,9 %. Et c’est Bruxelles qui réalise la moins bonne performance avec un recul de 1,8 % seulement. Mais les taux de chômages restent sans appel : 5,9 % en Flandre, 12,1 % en Wallonie et 15,9 % à Bruxelles.

Plusieurs éléments expliquent la poursuite de cette décrue. La croissance économique, d’abord, qui crée mécaniquement des emplois. L’Onem relève aussi une démographie favorable. « Ces dernières années, la population active et la population en âge de travailler ont moins augmenté qu’auparavant et les départs à la pension sont plus nombreux. » Enfin, la décision du gouvernement précédent de limiter dans le temps les allocations d’insertion (dues aux personnes qui ne totalisent pas suffisamment de périodes de travail pour bénéficier du chômage) a également fait sortir 6.504 personnes des statistiques.

Cette baisse du chômage indemnisé a profité aux caisses de l’Etat : l’Onem a dépensé 554 millions d’euros en moins en 2017 qu’en 2016. Et sur quatre ans, l’économie est encore plus spectaculaire : 2,4 milliards d’euros.

L’Onem fait aussi le point sur les « exclusions » des allocations d’insertion, c’est-à-dire les personnes qui ont perdu le droit aux allocations de l’Onem en raison de la limitation dans le temps de ces allocations. Il y en a eu 6.504 en 2017, dont une très grande majorité de personnes établies en Wallonie (4.538).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Derrière le Cloud computing se cache une multitude de services informatiques réalisés via le Cloud, autrement dit Internet.

    Par Pauline Martial à Kazan

    Emploi

    WorldSkills: un compétiteur belge prometteur en Cloud computing

  • references.lesoir

    La filière du recyclage plastique pourrait créer 350 emplois

  • Pour mener à bien leurs essais cliniques, les sociétés biotech comme ici Promethera doivent faire appel à des logisticiens spécialisés.

    Un logisticien chinois de plus à Bierset

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. HOCKEY EUROHOCKEY FINAL BELGIUM VS SPAIN

    Maîtrise et sang-froid: les Red Lions sacrés champions d’Europe (vidéos)

  2. FRANCE G7 SUMMIT

    G7: Biarritz en état de siège, la ville où on apprend à attendre…

  3. d-20190816-3VKH9V 2019-08-16 15:15:52

    L’Unesco met en garde contre le «Sauvage» de la Ducasse d’Ath et appelle au «respect mutuel entre communautés»

La chronique
  • Vous avez de ces mots: La parlure des {ceux de chez nous}

    Entre wallon et français

    Le précédent billet de cette chronique vous a rappelé pourquoi les œuvres d’Arthur Masson, qui comportent du français et du wallon, ne peuvent pas être considérées comme un langage mixte. L’auteur distingue soigneusement les deux langues, en les faisant alterner selon les personnages ou les circonstances du récit. Il nous faut donc chercher ailleurs l’équivalent du bruxellois « beulemans », dans lequel français et flamand sont parfois imbriqués au sein d’une même phrase ou d’une même expression.

    Cet équivalent existe, mais il n’est plus guère connu aujourd’hui que de quelques spécialistes des productions régionales et d’un lectorat moins jeune encore que celui qui a apprécié la Toinade d’Arthur Masson. Il s’agit d’une littérature essentiellement liégeoise de par l’origine des auteurs et le décor des romans ou nouvelles. Elle est écrite dans une langue dont la base est incontestablement...

    Lire la suite

  • L’Amazonie en feu: Sa forêt? Nos poumons!

    Alors, #prayforamazonas. #prier pour l’Amazonie. C’est en apparence tout ce qu’il nous reste à faire. Car entre la bêtise du président (élu) d’un des plus grands pays de la planète (Jair Bolsonaro) et l’incapacité répétée des grands dirigeants du monde de faire bloc, il n’y a plus guère de place que pour l’incantation.

    Un ciel jaunâtre éclipse São Paulo, une eau de pluie noire déferle sur la ville brésilienne, et nous croisons les doigts. 74.000 feux ont été comptabilisés depuis janvier au Brésil,...

    Lire la suite