Accueil Culture Musiques

Nathanaël Gouin: «La musique est ma façon de vivre»

Passé par la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, le français Nathanaël Gouin se distingue parmi les pianistes de sa génération. Il sera en concert dimanche avec la violoncelliste Astrig Siranossian.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

À tout juste 30 ans, Nathanaël Gouin allie un abord tranquille à une énergie folle. Passé par le concours Reine Elisabeth, il fait partie des pianistes en vue de sa génération : sur la scène du Barbican Center de Londres la semaine dernière, il a joué en Europe, en Asie aux États-Unis, dans des salles prestigieuses telles que la grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris, la Cité de la Musique, le palais des Beaux-Arts de Bruxelles ou encore la salle Rameau à Lyon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs