Accueil Société

Bruxelles: lourdes peines requises pour les émeutiers

Le parquet requiert de 24 à 40 mois pour les casseurs de la Bourse et de Matonge

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

De 24 à 36 mois de réclusion : ce sont des peines sévères, exemplaires même, que requiert le parquet de Bruxelles à l’encontre de casseurs qui avaient mis à sac le centre de Bruxelles le soir de la qualification de l’équipe nationale marocaine à la prochaine Coupe du monde, le 11 novembre 2017.

Vendredi, le tribunal correctionnel a réexaminé conjointement les dossiers de huit suspects inculpés pour dégradations, rébellion armée en bande, vol ou encore coups à l’encontre de policiers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs