Les paroles de «Ma dernière lettre», la chanson de David Hallyday dédiée à son père

Les paroles de «Ma dernière lettre», la chanson de David Hallyday dédiée à son père

David Hallyday est en concert en France, une tournée prévue depuis un an. À l’occasion de son deuxième concert depuis la mort de son père Johnny le 5 décembre dernier, il a chanté une chanson dédiée à son père. Un moment privilégié avec ses fans à qui David a demandé de ne pas filmer.

Après le concert, David Hallyday s’est aussi confié au Parisien. Pas question de parler du conflit qui l’oppose avec Laeticia, la veuve de Johnny au sujet de l’héritage.

David Hallyday a simplement déclaré qu’il sentait la présence de son père à ses côtés et qu’il lui manquait terriblement.

Voici les paroles de la chanson écrite par David Hallyday pour son père. Une lettre que David imagine être écrite par son père :

« Ma dernière lettre »

Puisqu’au matin il me faudra partir

Que vais-je laisser de mon nom ?

Quels mots, quelles voies faudra-t-il retenir ?

C’est vrai j’ai joué tant de partitions

J’ai souvent rêvé que je pouvais fuir

Couper l’image et le son

La peur du vide, la peur d’en mourir

Étaient parfois plus fortes que la raison

Ce que je vous laisse

C’est juste un dernier cri

C’est ma dernière lettre

Ce que je n’ai jamais dit

Il y a des lumières qui brûlent le cœur

Même si j’ai brûlé d’envie

J’aurais aimé gommer quelques erreurs

C’est vrai

Sans cacher ce que je suis

Puisque demain je ne pourrai plus rire

Loin de ce monde pour de bon

Je voudrais qu’on me donne un dernier soupir

Juste sentir les saisons

Ce que je vous laisse

C’est juste un dernier cri

C’est ma dernière lettre

Ce que je n’ai jamais dit

Ce que je vous laisse

C’est juste un dernier cri

D’un homme sans paraître

Ce que je n’ai jamais dit

J’aime le silence

Quand mes yeux se ferment

Je sens le calme et les cieux

Pour ne plus être l’ombre

de moi-même

Que je t’aime

Avant de faire mes adieux

Ce que je vous laisse

C’est juste un dernier cri

C’est ma dernière lettre

Ce que je n’ai jamais dit

Ce que je vous laisse

C’est juste un dernier cri

D’un homme sans paraître

Ce que je n’ai jamais dit

C’est juste un dernier cri

Avant le paradis

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  2. «
Ce sera avec le PS sans la N-VA ou avec la N-VA sans le PS
» avait dit Elio Di Rupo.

    Elections 2019: la Belgique sera-t-elle ingouvernable?

  3. © Photo News

    Elections 2019: les programmes des partis à la loupe

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite