Accueil Monde Europe

Election présidentielle russe: déjà une forte participation, opposition et ONG dénoncent des fraudes

Une ONG spécialisée dans la surveillance des élections fait déjà état de plus de 1.800 cas d’irrégularités.

Temps de lecture: 2 min

Les Russes votaient dimanche pour une présidentielle qui devrait sacrer le triomphe de Vladimir Poutine, l’opposition dénonçant des fraudes pour légitimer un scrutin sans suspense par une forte mobilisation.

L’ONG Golos, spécialisée dans la surveillance des élections et qui dresse une carte des fraudes sur son site internet, faisait état à 12h de 1.839 cas d’irrégularités tels que du bourrage d’urne, des cas de votes multiples ou des entraves au travail des observateurs.

Selon la Commission électorale, la participation globale s’établissait à 9h à 16,55 %, soit bien davantage que lors des élections précédentes à la même heure. L’agence publique TASS a pour sa part fait état de taux de participation dépassant les 60 %, voire les 70 %, dans les régions de l’Extrême-Orient russe, où le vote, pour lequel plus de 107 millions d’électeurs sont appelés aux urnes, s’est terminé plus tôt compte tenu du décalage horaire.

Les électeurs attirés avec des coupons de réduction

Les autorités ont mené des campagnes massives d’information et d’incitation au vote, facilitant le vote hors du lieu de résidence mais aussi, selon des médias, en faisant pression sur les fonctionnaires ou les étudiants pour aller aux urnes. Des militants de l’opposition ont fait par exemple état dimanche d’électeurs amenés en bus dans les bureaux de vote par la police ou de coupons de réductions distribués aux Russes se rendant aux urnes. Dans certains bureaux de vote, les électeurs avaient droit à un véritable buffet gratuit.

« Le slogan de ces élections : venez, nous vous nourrirons ».

Jouissant d’une fidèle base de soutiens dans tout le pays, Alexaï Navalny, candidat exclu de la course après avoir été déclaré inéligible par la Commission électorale, a appelé au boycott de l’élection et dépêché plus de 33.000 observateurs dans les bureaux de vote.

L’opposant a diffusé dès dimanche matin une vidéo qu’il a présentée comme montrant un bourrage d’urne dans un bureau de vote en Extrême-Orient, sur lequel la Commission électorale a promis d’enquêter. Les partisans de l’opposant ont pour leur part dénoncé des entraves au travail des observateurs.

« Un idiot a été chargé de jeter des bulletins de vote. Devinez pour qui ils étaient ? »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs