Accueil Monde Europe

Ex-espion russe empoisonné: des experts analyseront la substance utilisée pour l’empoisonnement lundi à Londres

Ils analyseront des échantillons de la substance utilisée lors de l’empoisonnement de Sergueï Skripal.

Temps de lecture: 1 min

Le ministre britannique des affaires étrangères, Boris Johnson, a annoncé dimanche la venue lundi au Royaume-Uni d’experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques pour mener des tests sur la substance utilisée lors de l’empoisonnement en Angleterre de l’ex-agent russe Sergueï Skripal.

Il a également promis un durcissement de l’arsenal juridique destiné à lutter contre la corruption et le blanchiment d’argent dans les suites de cette affaire qui a abouti à une crise entre Londres et Moscou et à des sanctions diplomatiques réciproques. Le ministère des Affaires étrangères a précisé que les résultats de ces tests devraient être connus au mieux «après deux semaines».

Boris Johnson a par ailleurs affirmé que Londres disposait de «preuves que la Russie a non seulement cherché à développer des agents innervant à des fins d’assassinat ces dix dernières années, mais a aussi fait des réserves d’agents Novitchok», du nom de la substance utilisé dans l’empoisonnement de Sergueï Skirpal selon les autorités britanniques.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une