Accueil Économie Mobilité

Ryanair paiera-t-elle les amendes pour dépassement de bruit?

La fin de la tolérance en matière de dépassement des normes de bruit produit-elle ses effets ? Pour le patron de Ryanair, elle limite les investissements mais pas les vols. À ce jour, seulement 2 millions sur les 17 millions d’amendes ont été payés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Depuis le 22 avril 2017, la Région bruxelloise a mis fin au principe de tolérance concernant les dépassements des normes sonores lors des survols de Bruxelles. Des normes plus sévères entre 23 et 6 h 59 du matin qui pénalisent donc les compagnies qui partent tôt ou arrivent tard mais qui bénéficiaient d’une tolérance d’un dépassement de 9 décibels le jour, de 6 décibels la nuit. Depuis bientôt un an, le nombre de dépassements et d’amendes a explosé. Sans véritablement affecter les compagnies.

Chez Ryanair, Michael O’Leary dit ne pas devoir payer

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs