Accueil Monde Europe

Affaire Skripal: le poison serait passé par le système de ventilation de la voiture

Des experts de l’Organisation sur les armes chimiques se rendent à Londres ce lundi.

Temps de lecture: 2 min

L’agent neurotoxique qui a touché l’ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille Yulia serait passé par le système de ventilation de sa BMW, selon des sources proches de l’enquête à ABC News. La substance aurait été utilisée sous forme de «  poudre ressemblant à de la poussière ». La Police a appelé samedi toute personne ayant croisé la berline allemande le jour du crime à se manifester.

Sergueï Skripal, 66 ans, et sa fille de 33 ans, sont toujours hospitalisés dans un «  état critique » après avoir subi un empoisonnement dans la ville de Salisbury, au sud ouest de l’Angleterre, le 4 mars.

Le ministre britannique des affaires étrangères, Boris Johnson, a annoncé dimanche la venue ce lundi au Royaume-Uni d’experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques pour mener des tests sur la substance utilisée.

Il a également promis un durcissement de l’arsenal juridique destiné à lutter contre la corruption et le blanchiment d’argent dans les suites de cette affaire qui a abouti à une crise entre Londres et Moscou et à des sanctions diplomatiques réciproques.

«  Demain, des experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques viendront au Royaume-Uni », a expliqué Boris Johnson sur la BBC. «  Nous leur remettrons des échantillons (de la substance), et ils seront testés dans les laboratoires internationaux les plus réputés. » Le ministère des Affaires étrangères a précisé que les résultats de ces tests devraient être connus au mieux «  après deux semaines ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Tanghe Michel, lundi 19 mars 2018, 13:52

    Vu la voiture, ce n'était pas vraiment un retraité "normal"... Quant à Theresa May, elle a fait ce qu'on lui a dit de faire.

  • Posté par Burniat Walter, lundi 19 mars 2018, 13:07

    Les espions, comme les soldats, n'ont-ils pas choisi leur "métier" en toute connaissance de risque? Madame May devrait relire John Le Carré...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs