Accueil Monde Proche-Orient

Le président palestinien traite l’ambassadeur américain en Israël de «fils de chien»

L’ambassadeur David Friedman est connu pour ses positions controversées en faveur de la colonisation.

Temps de lecture: 1 min

Le président palestinien Mahmoud Abbas a qualifié lundi de «  fils de chien » l’ambassadeur américain en Israël David Friedman. «  L’ambassadeur américain à Tel-Aviv est un colon et un fils de chien », a dit M. Abbas dans un discours à Ramallah dénonçant la politique de l’administration Trump face au conflit israélo-palestinien.

David Friedman est au sein de l’administration Trump une figure honnie par la direction palestinienne. Autrefois avocat de Donald Trump, il a pris ses fonctions en mai 2017 précédé par ses positions controversées en faveur de la colonisation. Il est aussi un ardent défenseur de la reconnaissance de Jérusalem comme la capitale d’Israël et du transfert, à ce titre, de l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une