Accueil Société

Le «témoignage» post-mortem de Véronique Pirotton

Le livre « Malgré le doute » revient sur l’affaire Wesphael. Approuvé par la famille et le fils de Véronique Pirotton, il revisite la mort de l’ex-épouse de Bernard Wesphael. Le procès civil débute à Liège le 27 mars.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

La littérature aide les vivants à continuer à avancer malgré l’insupportable victoire de la mort inexpliquée. Le livre que Vincent Demonty consacre à la fin tragique de Véronique Pirotton, l’épouse de l’ex-député Bernard Wesphael retrouvée sans vie dans la chambre 602 de l’hôtel Mondo à Ostende, le 31 octobre 2013, est de ceux-là. Il « ressuscite », par les mots replacés post-mortem dans sa bouche, cette femme de 42 ans, « morte de rien », au sens de l’arrêt d’acquittement «  au bénéfice du doute  » de celui qui était accusé, devant la cour d’assises du Hainaut, d’avoir mis volontairement fin à ses jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Mine , mardi 20 mars 2018, 21:38

    indécent,,honteux, une Idiotie, ....

  • Posté par Jean-Marie VERDOODT, mardi 20 mars 2018, 13:20

    Actuellement, faire de l'argent de quelque façon que ce soit est devenu un must.

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 20 mars 2018, 11:50

    ce ne sont que des suppositions littéraires, avec un titre et un sujet pour faire vendre

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs