Accueil Techno

Cambridge Analytica «nie fermement» les accusations contre elle dans les médias

Ce lundi, Wall Street a terminé en nette baisse à cause de la chute du cours de Facebook, suite à l’affaire.

Temps de lecture: 1 min

L’entreprise britannique Cambridge Analytica, spécialisée dans la communication stratégique, a « nié fermement » lundi les accusations selon lesquelles elle aurait récupéré sans leur consentement les données de 50 millions d’utilisateurs pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d’influencer le vote d’électeurs.

«  Ces données Facebook n’ont pas été utilisées par Cambridge Analytica dans le cadre des services fournis à la campagne présidentielle de Donald Trump » et aucune « publicité ciblée » n’a été réalisée « pour ce client » indique l’entreprise, mise en cause par les journaux américains New York Times et britannique Observer.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko