Accueil La Une Belgique

Les F-16 pourraient être prolongés de six ans : voici l’étude de Lockheed Martin

Le ministre de la Défense affirme qu’il ne connaissait pas l’existence de cette étude.

Temps de lecture: 3 min

Le Premier ministre, Charles Michel, a demandé au ministre de la Défense, Steven Vandeput, qu’une enquête soit menée au sein du département afin de savoir qui a commandé l’étude sur la possibilité de prolonger les F-16 et qui en connaissait l’existence, a-t-on appris dans l’entourage du Premier ministre.

Le ministre de la Défense a indiqué de son côté au chef du gouvernement que ni lui, ni son cabinet n’était au courant de cette étude. Il s’expliquera mardi à 14h en commission de la Défense de la Chambre.

Invalid Scald ID.

« La responsabilité du ministre est engagée »

« Nos F-16 sont encore bien équipés et ils le prouvent en participant régulièrement à des opérations sur le terrain, estime Ahmed Laaouej, chef de groupe PS à la Chambre. On ne peut pas être l’otage des méthodes aventureuses qui font que le gouvernement décide d’un investissement de 15 milliards sur base d’informations incomplètes. Dans ce dossier la responsabilité de Steven Vandeput, le ministre de la Défense, est clairement engagée. Soit il avait l’information concernant ce rapport demandé à Lockheed et il ne l’a transmise ni au Parlement ni au gouvernement. Soit, il a décidé de lancer l’appel d’offres pour de nouveaux chasseurs sans avoir l’information complète. Il devra s’en expliquer. »

« Charles Michel et Steven Vandeput ont toujours dit que l’appel d’offres était ouvert et transparent. On voit bien que ce n’est pas le cas, estime Benoît Hellings, membre Ecolo de la commission Défense de la Chambre.Sur les cinq candidats au remplacement de nos F-16, il n’en reste plus que deux. Concernant la transparence, la Défense avait donc commandé une étude sur la rénovation de nos actuels chasseurs. La décision du gouvernement d’en acheter de nouveaux a donc été prise sans connaître les tenants et aboutissants du dossier. C’est un fiasco total. On constate que le ministre de la Défense ne tient pas son administration. Comme le permet l’article 8 de l’appel d’offres, nous demandons son annulation pour le bien du destin budgétaire de la Belgique. Pour le destin particulier du ministre de la Défense, nous verrons plus tard. »

A ce stade, la révélation de cette étude, selon laquelle il est possible de prolonger la durée la durée de vie des F-16 de six ans, n’a pas de conséquence sur la procédure lancée pour remplacer les chasseurs-bombardiers de l’armée belge, a-t-on précisé du côté du Premier ministre. Jusqu’à présent, la Défense a toujours affirmé qu’il n’était plus possible de prolonger leur activité.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Michel Raurif, mardi 20 mars 2018, 18:19

    Naturellement le P$ est furieux ! Plus au gouvernement, donc plus de magouilles type Augusta et bien d'autres ! Le cœur va encore saigner du côte de Mons !

  • Posté par Roger Debrabander, mardi 20 mars 2018, 17:29

    Ce texte date d'avril 2017 . Les signataires paraissent être des gens responsables. Le destinataire direct et info ne sont pas de rang très élevé à la Force Aérienne. Ce document était-il connu au sein des responsables de l équipe en charge du dossier dans cette Force ? Si oui , il doit y avoir des bonnes raisons pour ne pas le prendre en considération, ce qu'il me paraît probable....

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 20 mars 2018, 16:36

    Il est toujours possible de maintenir de manière indéfinie en état de vol des avions, particulièrement des avions militaires qui volent assez peu comparé à des avions de ligne. L'exemple le plus flagrant est celui des B-52 américains qui volent encore très bien alors qu'ils ont plus de 50 ans. Il est même question de les remotoriser de telle sorte qu'ils volent encore 30 ans de plus. Pour les F-16 belges, c'est pareil, mais la question est de savoir à quel coût? Et surtout s'ils seront toujours capables d'assurer les missions qui lui seront encore confiées dans les 10/15/20 prochaines années s'ils sont prolongés et pour lesquelles il n'a peut-être pas été conçu. Par ailleurs, le renouvellement des F-16 belges étaient prévus de longues dates, depuis bien avant que ce gouvernement n'existe, même si c'est lui qui a lancé effectivement l'appel d'offre. Et, que je sache, ni le PS ni Ecolo n'a jamais demandé s'il était possible d'étendre encore la durée de vie des F-16 au delà du termes prévus et connus depuis belle lurette. En se rappelant qu'ils sont déjà fait l'objet d'un programme de modernisation dans les années 80. Cela étant dit, si le Ministre ignorait que la défense avait commandé une étude, c'est tout de même très embêtant, et sa responsabilité est incontestablement engagée. Il est aussi étonnant que cette étude n'ait pas été faite de toutes manières, par ce gouvernement-ci ou les précédents. Desquels faisait partie le PS. Enfin, les 15 milliards d'Euros, Mr. Laaouej sait très bien qu'il s'agit d'un investissement sur les 40 ans que seront supposés durer le programme. Et il sait aussi que la Belgique est tenue d'engager plus de son PIB dans sa défense dans le cadre de sa collaboration à l'OTAN. Je propose qu'on charge Mr. Laaouej d'aller expliquer à Donald Trump, que non seulement la Belgique ne va pas augmenter son quota mais qu'en plus, elle va le diminuer. J'imagine que cela sera pour quand il sera 1er Ministre. Un jour.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une