Accueil Belgique Politique

400 appels par heure au centre de crise

Un numéro spécial a été ouvert.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 1 min

Charles Michel a annoncé ce matin l’ouverture d’un numéro spécial, au centre de crise, pour toute question relative à la situation à Bruxelles : 1771.

A peine ouverte, la ligne a enregistré de nombreux appels : 400, en moyenne, par heure, émanant d’organisateurs d’événements mais surtout de citoyens ainsi que de quelques touristes. Selon une première analyse, 40 % des appels portaient sur le maintien, ou non, de certains événements ; 20 % concernaient le relèvement du niveau de menace de 3 à 4 ; 15 % étaient liés aux transports en commun et le reste à des questions plus générales. Au total, vingt personnes ont répondu, toute la journée, aux appels téléphoniques, ils continueront à le faire durant la soirée et demain, dès 8 heures.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Grand format Dans les coulisses du Palais royal

L’été, le Palais royal de Bruxelles ouvre ses portes au public. C’est là que le chef de l’Etat travaille. Là que se conte l’histoire des Rois des Belges et de leurs hôtes. Venez, on vous emmène. À travers ces salles et les événements qu’elles racontent.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs