Accueil Techno

Malgré l’accident d’Uber, BMW persiste dans la voiture autonome

Une femme est décédée après avoir été percutée par une voiture autonome Uber aux Etats-Unis.

Temps de lecture: 1 min

Le constructeur automobile allemand BMW a annoncé mercredi maintenir ses projets dans la voiture autonome malgré l’accident mortel dans lequel a été impliqué lundi un véhicule de ce type aux Etats-Unis.

« Cet accident très regrettable ne change en rien nos plans en vue de la conduite autonome », a déclaré mercredi à Munich Klaus Fröhlich, membre du directoire de BMW chargé de la recherche-développement, lors de la conférence de presse annuelle du groupe. « La sécurité est notre priorité absolue », a martelé le patron de BMW, Harald Krüger, alors que le constructeur va doubler cette année la taille de sa flotte de tests autonomes à environ 80 véhicules.

La feuille de route de BMW reste de commercialiser à compter de 2021 son futur modèle baptisé INext proposant une conduite autonome limitée (dite « de niveau 3 »), puis de tester les années suivantes des flottes capables d’offrir une autonomie complète où le conducteur reste passif (niveaux 4 et 5).

Le constructeur compte accumuler au fil du temps 200 millions de kilomètres de tests sur route et validés par ordinateur, « ce qui n’est pas le cas chez nos concurrents », a assuré M. Fröhlich.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 21 mars 2018, 16:52

    S'il avait fallu arrêter toutes les nouvelles avancées technologiques parce que dans son développement une ou plusieurs personnes ont trouvé la mort, on en serait même pas à l'âge de la pierre.

  • Posté par Charon François, mercredi 21 mars 2018, 16:05

    L'image montre une Volvo...

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 21 mars 2018, 16:53

    Uber utilise des Volvo.

Sur le même sujet

Aussi en Techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko