Accueil Belgique Politique

Les parlementaires proposent de réduire de 15% la dotation du prince Laurent

Les 13 membres de la commission se sont prononcés.

Temps de lecture: 1 min

La commission spéciale de la Chambre qui devait statuer sur la dotation du prince Laurent a approuvé mercredi la sanction proposée par le gouvernement, à savoir la réduction de 15 % pendant une année, de cette dotation. Elle s’est prononcée lors d’un vote secret par 12 voix contre une.

Malgré une plaidoirie de près de trois heures, l’avocat du prince, Laurent Arnauts, n’a pas pu convaincre la commission de renoncer à cette sanction.

«  Nous avons voulu nous attacher aux faits et non à des réflexions qui allaient au-delà de la question de savoir si la loi avait été respectée », a expliqué le député Gilles Vanden Burre (Ecolo-Groen).

«  La commission s’est attachée à une question principale : le prince avait-il l’autorisation du ministre des Affaires étrangères lorsqu’il s’est rendu à la réception de l’ambassade de Chine. La réponse est : non », a ajouté David Clarinval (MR).

La commission spéciale se réunira à nouveau lundi pour approuver le rapport et le transmettre à la séance plénière de la Chambre où un nouveau débat public aura lieu avant un nouveau vote secret.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Berger Michel, vendredi 23 mars 2018, 7:47

    De toute manière, ce sont les politiques qui décident, pas la justice,donc Laurent n'aurait jamais eu gain de cause, De Wever n'aime pas la royauté, et d'un autre coté pour 45.000€ ( 15% de 300.000€ pour un an) Laurent aurait mieux fait de ne pas médiatiser cette histoire.

  • Posté par Wirtgen Jacques, mercredi 21 mars 2018, 23:10

    L'avocat du Prince Laurent a été exceptionnel. Mais ce dernier était déjà condamné par une majorité de la presse ( RTL qui a pourtant bien profité du Prince) et par De Wever et ... le soit-disant 1er Ministre. Aucun respect pour sa famille, son épouse et ses enfants. Mentez, Messieurs, Mentez, et souvenez-vous de ce que disait Voltaire. Ceci est un procès Stalinien.

  • Posté par Giot Francis, mercredi 21 mars 2018, 21:36

    Facile, c'est le qualificatif qui convient le mieux à cette décision. être prince et devoir toujours demander l'avis pour répondre à une invitation relève plus de la prison dorée que d'un statut princier. Les futurs frêres et soeurs de la future Reine Elisabeth n'auront pas de dotation et c'est beaucoup plus simple et plus juste mais maintenant il faut aussi assumer le passé, Laurent et Astrid n'ont pas pu travailler et ils sont censés représenter le pays; qu'on les laisse en paix et qu'on fixe des règles plus faciles à respecter et moins humililantes. Laurent est ce qu'il est mais n'oublions pas qu'il a eu des parents indignes qui devraient se cacher au lieu de pavoiser et qu'il n'a pas eu la "chance" d'être pris sous l'aile de ses oncle et tante. Et ça se voit il est bien moins timoré que Philippe qui n'a pas su le défendre.

  • Posté par Moran Alvarez Marc, mercredi 21 mars 2018, 21:06

    En espérant qu'il ait compris ce "Prince" de naissance avec dotation comprise !!! Mais qu'il apprenne à "bosser" tout simplement, et excusez-moi du terme employé !!!... ! je pense qu'il est "irrécupérable" !!!

  • Posté par Guiot Philippe, mercredi 21 mars 2018, 18:58

    Ce soir, c'est Bartje qui jubile, bande d'imb......

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une