Accueil Société

Le succès des «courses à obstacles»

Depuis quelques années, le succès des courses « extrêmes » prend racine chez nous.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Trois heures pour parcourir 13 km et franchir 25 obstacles en rampant dans la boue, en sautant des haies, en glissant sous des fils barbelés… Le parcours du combattant ? Non : une « course à obstacles ». Depuis quelques années, ces courses proches de l’entraînement militaire se sont popularisées chez nous. Très connues aux États-Unis ou en Angleterre d’où elles sont originaires, elles sont toutes fondées sur le même principe : se dépasser, mais s’amuser avant tout, comme le revendique le guide de la course «  Air Games  » présentée ce mercredi au château d’Hélécine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs