Accueil Monde France

France: le preneur d’otages a été neutralisé par les forces de l’ordre

Au moins deux personnes ont été tuées.

Temps de lecture: 2 min

Une prise d’otages était en cours ce vendredi dans un supermarché de Trèbes, près de Carcassonne, dans le sud de la France. L’assaut a été donné par les forces de l’ordre peu après 14h30 et le preneur d’otages a été neutralisé.

La prise d’otages avait commencé vers 11h, par un individu qui se réclame du groupe Etat islamique. Le suspect serait un homme de 25 ans, connu des services de renseignements. Selon les médias français, il réclamait la libération de Salah Abdeslam, l’unique suspect survivant des attentats de Paris. Le Premier ministre Edouard Philippe indique qu’il s’agirait d’un « acte terroriste ».

Au moins deux morts

Le ministère de l’Intérieur indique qu’il y a au moins deux morts et trois blessés, dont l’un très gravement. « On s’attend malheureusement à découvrir d’autres victimes », a déclaré le général de gendarmerie Jean-Valéry Lettermann. Le gendarme, dernier otage retenu dans le supermarché jusqu’à l’assaut, est blessé par balle.

Quartier bouclé, le ministre de l’Intérieur se rend sur place

Le GIGN est sur place, ainsi que 80 pompiers et personnel médical. Deux hélicoptères sont également affrétés. Le quartier est bouclé. La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie des faits. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, annonce qu’il se rend immédiatement sur place.

Deux autres attaques à quelques kilomètres de Trèbes

Avant de s’introduire dans le supermarché de Trèbes, le suspect a d’abord volé une voiture à Carcassonne, tuant un passager et blessant le conducteur selon BFMTV. Il a ensuite tiré sur un policier faisant son jogging avec trois collègues à moins de dix kilomètres de Trèbes. Le pronostic vital du policier n’est pas engagé.

Le direct vidéo

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Dopchie Henri, vendredi 23 mars 2018, 12:28

    Les livres Coran, Charia, Hadith, Sunna... devraient être interdits, comme le fut Mein Kampf.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une