Arnaud Beltrame, le héros de la triple attaque en France

Arnaud Beltrame
Arnaud Beltrame

Il s’est livré au ravisseur en échange de la libération d’une femme : le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame a fait preuve d’héroïsme vendredi, pendant la prise d’otages de Trèbes (Aude) et luttait contre la mort après avoir été blessé par balles par l’assaillant.

L’officier de 45 ans «  a sauvé des vies et fait honneur à son arme et notre pays », a salué le président Emmanuel Macron en rendant un hommage appuyé au « courage » de ce gendarme, qui « lutte actuellement contre la mort ».

Alors que l’assaillant venait d’abattre deux personnes dans un supermarché de la région de Carcassonne (Aude), «  le lieutenant-colonel de gendarmerie, qui était avec ses hommes, s’est volontairement substitué à un otage que le terroriste tenait et il est resté avec lui », avait expliqué plus tôt le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

Deux balles et des coups de couteau

Le gendarme « avait laissé son téléphone ouvert sur la table (…) et c’est lorsque nous avons entendu les coups de feu que le GIGN est intervenu », et a abattu l’auteur de l’attaque, qui se réclamait du groupe jihadiste État islamique, a-t-il détaillé à la presse.

Il a été blessé par balle à deux reprises et a reçu plusieurs coups de couteau par l’assaillant, a expliqué une source proche de l’enquête.

« Il s’est substitué à l’otage que le terroriste tenait pour se protéger, un acte d’héroïsme comme en sont coutumiers les gendarmes, les policiers qui s’engagent au service de la nation », a conclu le ministre.

Un exercice prémonitoire

Quelques instants plus tard, en sortant de l’hôpital où se trouve le gendarme, il a ajouté que son acte « mérite la reconnaissance de la nation ».

Nommé officier adjoint au commandement du groupement de gendarmerie de l’Aude en 2017, Arnaud Beltrame a été commandant de la compagnie d’Avranches (Manche) jusqu’en 2014, avant de devenir conseiller auprès du secrétaire général du ministère de l’Écologie. Il a accédé au rang de lieutenant-colonel en 2016.

L’officier, marié sans enfant, est décoré de l’ordre national du Mérite.

Fait prémonitoire, en décembre 2017, il avait participé à un exercice simulant une tuerie de masse dans un supermarché de la région, selon le quotidien régional La Dépêche du Midi.

Les forces de l’ordre procèdent régulièrement à ce type d’entraînement pour améliorer leur mode d’intervention en cas d’attentat.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. La Wallonie transfère une compétence du fédéral à partir du 6 mai.

    L’aptitude à la conduite sera désormais une compétence wallonne

  2. BXL

    Le bulletin des ministres bruxellois: discrète satis’ pour le gouvernement Vervoort

  3. 13 - Groekie - PXL Tech

    Notre assiette est promise à un avenir végétarien

Chroniques
  • Brexit: l’heure est à la glorification du passé britannique

    Par Marc Roche

    On allume la radio ou la télé ou on ouvre son journal. Et les petits matins d’un printemps ensoleillé deviennent blêmes. Après la trêve pascale, le grand-guignolesque feuilleton du Brexit a repris.

    Depuis la décision du Conseil européen, la Première ministre Theresa May y compris, d’étendre la date butoir du divorce au 31 octobre, une sorte de « drôle de guerre » prévaut au Royaume-Uni. A part quelques escarmouches par médias interposés, il ne se passe rien.

    En effet, la cheffe du gouvernement peut garder son poste jusqu’en décembre si elle le souhaite. Les négociations entre le gouvernement et l’opposition travailliste sont dans l’impasse. De nouveaux votes indicatifs doivent avoir lieu au Parlement, plus divisé que jamais. Les partis se préparent aux vraies-fausses élections...

    Lire la suite

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite