Accueil Belgique Politique

Parquet: plus de questions que de réponses

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le parquet fédéral a fait preuve d’une extrême prudence dans sa communication, dimanche soir. Si la conférence de presse donnée peu avant une heure du matin a permis de rassurer les citoyens sur le bon déroulement des opérations menées dimanche soir, elle n’a apporté que très peu de réponses dans ce dossier que l’on sait tentaculaire. La question qui était sur toutes les lèvres : pourquoi n’a-t-on pas interpellé Salah Abdeslam ? On sait qu’une partie de ces opérations s’est à nouveau déroulée dans le quartier Étangs noirs, à Molenbeek, et qu’elles étaient en lien direct avec la traque du suspect que toutes les polices du pays (et pas uniquement) traquent depuis maintenant plus d’une semaine. Et pourtant, comme ce fut déjà le cas il y a quelques jours, on pensait que Salah serait enfin neutralisé dimanche. Durant la soirée, un individu suspect avait en effet été repéré en région liégeoise à bord d’une BMW. Il prenait, semble-t-il, la direction de l’Allemagne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs