Pas de nouveau mandat d’arrêt contre Puigdemont

Pas de nouveau mandat d’arrêt contre Puigdemont

Paul Bekaert, l’avocat belge de l’ancien président de la Catalogne Carles Puigdemont, n’a pas vu de nouveau mandat d’arrêt international émis par l’Espagne à l’encontre de son client, a-t-il indiqué samedi à l’agence Belga. «Je n’ai pas non plus reçu de documents de la part de mon confrère espagnol qui ferait part d’un tel mandat», ajoute-t-il. «L’émission d’un nouveau mandat d’arrêt européen serait abusif et illégal

Le président catalan déchu Carles Puigdemont a quitté vendredi la Finlande pour la Belgique, a affirmé samedi un député finlandais qui avait organisé sa visite dans le pays. «Je peux vous dire où se trouve mon client mais je ne le dirai pas en raison du secret professionnel», indique Paul Bekaert.

Samedi, la police finlandaise a indiqué avoir demandé des précisions à Madrid sur le mandat d’arrêt international visant l’ex-président catalan, affirmant qu’elle ne l’appliquerait pas tant que le parquet finlandais n’aurait pas reçu les informations demandées.

Si Carles Puigdemont réside en Belgique et qu’un mandat d’arrêt international est émis, la police devra interpeller le Catalan pour un interrogatoire, ajoute son avocat. «Mais ça ne signifie pas qu’il sera extradé. Le juge d’instruction et la chambre du conseil devront en décider.»

Les faits reprochés à Carles Puigdemont ne sont par ailleurs pas punissables en Belgique, souligne-t-il.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous